COMMENT CHOISIR SON SUP

Eau plate ou vagues, balade ou roller engagé, le SUP vous fera redécouvrir votre spot et votre corps




































Il y a encore quelques années, acquérir une planche de stand up paddle était une démarche relativement simple. La plupart des fabricants ne proposaient qu'un ou deux flotteurs, en général des modèles polyvalents dont la longueur variait entre 11 et 12 pieds et qui étaient destinés avant tout à surfer sur les vagues de taille modérée. Il en va autrement en cette année 2015 où l'ont voit fleurir sur le marché une multitude de modèles





























Débutant ou experimenté, voici quelques conseils pour vous aider à choisir le flotteur le plus adapté à votre gabarit et votre pratique.

L'offre gargantuesque des boards de SUP à de quoi vous faire prendre vos pagaies à votre cou. Cependant en vous posant les bonnes questions, le choix de votre SUP s'avère plutôt facile. Mais attention, ne surestimer surtout pas votre gabarit et votre niveau sinon le SUP peut devenir un réel cauchemar.

LES REGLES DE BASE pour ne pas se planter :
- Choissisez une planche un peu trop volumineuse ou pas assez. Bien flotter est un impératif pour se sentir à l'aise sur son SUP sur plan d'eau plat ou houleux. Il est préférable d'être légèremenbt encombré par quelques litres supplémentaires plutôt que de passer son temps à se battre avec un flotteur peu volumineux!
- Il faut choisir un flotteur suffisamment long et large. Une planche de SUP mesure entre 9 et 12 pieds pour les modèles ALL ROUND.

SE POSER LES BONNES QUESTIONS
Comme dans tous les sports de glisse aquatiques, le choix du support que vous aller rider est en fonction de votre gabarit mais aussi du programme d'utilisation.
1) Quelle pratique?
Eau plate, vague ou les deux? Ce choix est influencé par les sports que vous allez rider

2)Quel est votre gabarit?
Leger (65kg), médium (80kg) ou lourd (95kg) : ne sous estimer pas votre poids

3) Quel est votre niveau?
Débutant, confirmé ou expert? Si vous êtes néophyte ou peu expérimenté, il semble plus raisonnable de vous orienter vers des planches confortables. Dans les cas d'une pratique régulière changer de flotteur pour un modèle plus récent est l'occasion de progresser et de découvrir de nouvelles sensations.

CE QU'IL FAUT SAVOIR
- Une même planche peut convenir pour plusieurs programmes d'utilisation. La planche unique qui marche dans toutes les conditions n'existe pas.
- Plus la planche est longue et plus elle glisse sur l'eau.
- Plus la planche est courte et plus elle est maniable.
- Les dimensions moyennes de la planche d'un pratiquant confirmé de 75kg surfant des vagues de 1m sont de 10"6 par 29" pour environ 170 litres.
- Une planche longue est moins sensible qu'une planche courte à l'effet de row (quand on rame à gauche la planche tourne à droite)
- Une planche légère est nerveuse et maniable tandis qu'une planche un peu plus lourde possède vitesse et inertie (capacité à garder sa vitesse sans ramer)
- La majorité des planches duy march&é est munie d'un pad, ce qui évite de recouvrir le pont de wax pour ne pas glisser lors des manoeuvres. Certains modèles sont aussi équipés d'une poignée de transport très pratique lors d'une longue marche pour rejoindre le spot.
































QUATRE TYPES DE PRATIQUE
- BALADE : le SUP est un engin exceptionnel pour évoluer sur eau plate : en quelques minutes, on peut apprendre à pagayer sur un lac, une rivière le long d'une côte et découvrir d'une oeil nouveau la nature qui nous entoure. Une longue planche, avec beaucoup de volume est la meilleure option pour optimiser chaque coup de pagaie.
Pour ceux qui recherchent une pratique sportive : le SUP est très bénéfique pour le système cardio vasculaire, le gainage (abdos/dorseaux) etc

- BALADE/SURF : vous maitrisez convenablement la rame sur une mer peu agitée et vous souhaitez taillader quelques petites lignes de swell pour vous initier au surf de vagues. Les planches suivantes sont polyvalentes, saines et évolutives car elles sont dotées de cotes genereuses, notamment au niveau du maitre bau, et d'un outline qui pardonne les erreurs lors de vos premiers virages. Malgré cela, elles possèdent un avant assez large qui vous permet aussi de les utiliser sur un plan d'eau plate.

- SURF : vous détestez l'eau plate et vous ne concevez le SUP que dans les vagues, lorsque la houle fait osciller de manière conséquente les bouées météorologiques situées au large de votre spot favori.

- SURF ENGAGE : débutants s'absternir! Ces flotteurs sont réservés à des paddlesurfeurs de très bon niveau qui souhaitent réaliser des manoeuvres radicales. Ce sont des planches exigeantes qui nécéssitent une bonne condition physique ainsi qu'une bonne technique de rame. Les caractéristiques de ces SUP sont similaires à celles des planches de surf type shortboard : faible longueur, nose étroit, rails fins, rocjer prononcé et configuration spécifique d'ailerons (thruster, quad, twinser), pour un maximum de maniabilité. Dans cette catégorie vous trouverez également des guns : ce sont des flotteurs longs et peu larges, spécialement conçus pour la pratique dans les grosses vagues. Experts only !





Partager