La finale de la coupe du monde de SUP a commencée ce week-end

La Coupe du monde de Stand-up-paddle débute ce dimanche

Sainte-Marine / Quimper - Finistere . Dans le cadre de  la Coupe du Monde de Stand Up Paddle, la  City Race sur l'Odet. 18km entre Sainte-Marine et le centre de Quimper. 52 concurrents sans les deux leaders de la coupe du monde qui gardent leur influx pour la semaine. Le départ de la course .


Après le windsurf, le stand-up paddle. Ce dimanche, ils entrent dans le vif du sujet avec deux épreuves de Coupe du monde. La compétition se terminera samedi prochain.




« Monter un événement de cette envergure dans le contexte actuel, c'est un vrai challenge, estime Ronan Chatain, cofondateur de l'École de surf de Bretagne, directeur technique et cheville ouvrière de cette compétition. On doit penser à tout. Nous avons la chance d'être soutenus également par toute une région, avec une volonté territoriale forte et affirmée de positionner le Pays bigouden comme un haut lieu des sports de glisse en France. »

Et de la glisse, il va y en avoir. Toute la semaine, les compétiteurs vont devoir affronter quelques difficultés techniques. Deux nouveautés seront aussi au programme avec un Trophée jeune, afin d'offrir l'accès à une nouvelle pratique sportive à des jeunes Bretons qui n'ont pas forcément la possibilité de goûter aux sports de glisse, et un Trophée journaliste.

Des épreuves de haut vol à ne pas rater

Sainte-Marine / Quimper - Finistere . Dans le cadre de  la Coupe du Monde de Stand Up Paddle, la  City Race sur l'Odet. 18km entre Sainte-Marine et le centre de Quimper. 52 concurrents sans les deux leaders de la coupe du monde qui gardent leur influx pour la semaine. Les leader a l'approche de la ville . En 2e position , le futur vainqueur .

Du côté des vagues, les meilleurs mondiaux seront présents. À la tête de cette délégation venue des quatre coins du monde, on retrouvera Kai Lenny (Hawaii), actuellement le leader du Stand-up World tour. « Il est en très grande forme et totalement en confiance, précise Ronan. Mais rien n'est acquis, il le sait. Il doit absolument battre le Brésilien Caio Vaz (2e au classement actuel). En cas de victoire en terre bretonne, Caio peut-être également couronné. » Ce match sera arbitré par d'autres grands talents, dont des Bretons.

Par ailleurs, cette Coupe du monde sera accompagnée par d'autres activités, tout au long de la semaine : expositions photos, initiations gratuites au stand-up paddle, sans oublier les soirées et concerts qui seront programmés à l'Espace glisse de La Torche ou encore au Café local, à Combrit, qui s'associe aussi à cet événement mondial.


Partager